• Madeileen

Les joies du vélotaf


Cela fait déjà quelques années que j'utilise mon vélo pour aller travailler et je vais vous expliquer pourquoi tout le monde devrait s'y mettre ! (Sauf si évidemment on habite vraiment loin de son lieu de travail !)

1. Le vélo ça ne pollue pas

À une époque où l'on commence à prendre conscience qu'il faut protéger notre planète, le vélotaf prend tout son sens. Et oui la seule énergie nécessaire pour faire avancer cet engin, c'est la force de vos gambettes ! En plus c'est gratuit !

2. Pas besoin de chercher une place de parking

Si vous avez de la chance, vous pourrez poser votre bicyclette sur votre lieu de travail, sinon vous pourrez l'attacher à proximité (avec un bon antivol !). Quoiqu'il arrive, vous n'aurez pas à vous battre pour une place de parking.

3. Faire du vélo = faire du sport

Surtout si comme moi vous travaillez dans un bureau et restez assis presque 7h par jour, un petit trajet à vélo ne vous fera pas de mal !

4. Le vélo, c'est bon pour le moral !

En général, lorsqu'on prend sa voiture ou les transports en commun pour aller bosser, on part en même temps que tout le monde. Forcément, on se trouve au milieu de la cohue et ça tape un peu sur les nerfs, on est stressé... L'avantage avec le vélo, c'est qu'il y a les pistes cyclables, on peu plus facilement se faufiler et gagner du temps. En plus on s'est dépensé et on arrive au travail de meilleure humeur ! Pareil le soir, c'est ce que je préfère ! Savoir que je vais pouvoir pédaler à toute vitesse et laisser derrière moi tous les soucis de la journée, quel bonheur !

5. Un gain de temps

Surtout dans les grandes villes, vous irez bien plus vite à vélo qu'en voiture ou en transports en commun. J'ai fait l'expérience à Lyon , et je peux vous garantir que c'est vrai ! En plus, on peut aller vraiment où on veut ! (pas besoin de trouver un parking ou de changer de métro plusieurs fois par exemple). Et aussi, si on n'a pas le temps de faire du sport le vélotaf c'est toujours un moyen de se dépenser.

6. Pour tous les sportifs, le vélo c'est une bonne récup'

Comme on dit souvent, c'est un sport porté, donc avec peu d'impact sur les articulations. Surtout pour les personnes comme moi qui font de la course à pied, c'est un très bon moyen de récupérer entre deux entraînements. Bien sûr il ne faut pas trop forcer non plus !

Maintenant, le vélotaf, ça demande un peu d'organisation et de vigilance :

Déjà, on dépend beaucoup de la météo, donc il faut toujours regarder les prévisions et s'équiper en conséquence. Un imperméable pour les jour de pluie et un t-shirt de rechange en cas de température élevée. Voire même une douche à l'arrivée si on a la chance comme moi d'en avoir une sur son lieu de travail.

On n'est jamais à l'abris d'une crevaison malheureusement. Il est donc important de toujours avoir sur soi un kit de réparation (chambre à air, pompe, démonte pneus...). Il faut également entretenir de temps en temps son biclou. Surtout avoir de bons freins ça peut vous sauver !

Enfin, il ne faut pas oublier que l'on circule sur la route, au milieu des voitures, bus, camions, trams, scooters, motos, etc... Beaucoup d'automobilistes sont impatients, surtout le matin à l'heure de partir travailler. Il faut donc rester très vigilants et respecter les autres usagers. Faire attention aux piétons aussi qui ne nous entendent pas et qui oublient parfois qu'on existe...

Au final, je vois plus d'avantages que d'inconvénients au vélotaf et une fois qu'on s'y est mis, c'est difficile de s'en passer ! Combien de fois j'ai regretté d'être venue en transports en commun ou en voiture au travail et ne pas pouvoir rentrer à vélo...

En plus, sur mon trajet de retour, j'en profite souvent pour faire une petite balade et prolonger le bonheur d'être à bicyclette !

Pour ceux qui hésitent encore, il suffit de n'importe quel vélo et d'un peu de motivation, et le tour et joué !

#vélotaf #travailleràvélo #work #travail #transport #vélo #cyclisme #toulon #paca #sport #cyclismeféminin

185 vues