• Madeileen

Débuter la course à pied


"Courir ? Quelle idée ?" "Ils courent après quoi tous ces gens là ?" "Ça doit être tellement ennuyeux..." "S'il y a bien un sport que je ne tenterai JAMAIS c'est la course à pied !"

Ça c'était moi il y a 2 - 3 ans...

Et bien comme quoi il ne faut jamais dire "jamais" !

Lorsque j'ai commencé à courir, c'était dans l'objectif essentiel de perdre du poids. J'avais entendu dire que c'était un des sports les plus efficaces pour brûler des graisses alors j'ai tenté... mais vraiment pas dans but de me faire plaisir !

Au début ça a été long et éprouvant. Mais comme je ne lâche jamais rien (et que je voulais vraiment perdre des kilos), je me suis accrochée ! Déjà mon premier objectif de 5 km était difficile à atteindre. J'alternais entre course et marche, mais je voulais y arriver ! Puis petit à petit j'ai commencé à trouver mon rythme, à ne plus être toute rouge au bout de 5 minutes (oui je rougis facilement...) et à gérer de mieux en mieux ma respiration. J'ai aussi très vite compris qu'il me faudrait des vraies baskets de running et je dirais que c'est à partir de ce moment que j'ai réellement débuté la course à pied, en décembre 2015.

En un an, je n'ai pas énormément progressé, mais j'ai au moins réussi à courir toutes les semaines (à raison de 1 à 3 séances) pour enfin atteindre un nouvel objectif : 10 km. Et surtout j'ai commencé à réellement apprécier cela ! C'est alors que j'ai emménagé dans le Sud, au bord de la mer : l'endroit plus que parfait pour courir ! Le fait de travailler à nouveau dans un bureau a été difficile pour moi au début. Je ne tenais pas en place ! Il fallait que je bouge ! J'ai donc intensifié mes sorties en course à pied.

Puis, est venu le moment où j'avais l'impression de stagner. Je courais toujours au même rythme et j'avais besoin de challenge ! J'ai alors pensé m'inscrire à des courses mais j'avais un peu peur... Et l'idée de m'entraîner seule ne me m'enchantais pas vraiment. En plus, je craignais la blessure ou carrément de me dégoûter si je ne faisais pas les choses correctement. J'avais toujours couru toute seule et je n'avais aucune idée de mon niveau ! J'ai alors pris mon courage à deux mains et un lundi soir, je me suis inscrite à une sortie OVS (www.onvasortir.com pour ceux qui ne connaissent pas). Arrivée sur place j'ai fais connaissance avec un groupe de coureur réguliers, dont des marathoniens "en récup". Je ne savais pas du tout si j'allais réussir à les suivre, mais au pire je n'habitais pas loin et je pouvais faire demi-tour pour rentrer chez moi... Ils partaient pour une dizaine de kilomètres. Finalement, tout s'est très bien passé, on m'a même dit que j'avais un bonne foulée (on n'entendait pas mes pieds taper au sol) et une bonne respiration (j'arrivais à tenir une conversation sans être essoufflée). Je leur ai parlé de mon intention de m'inscrire à des courses et ils m'ont encouragée à le faire. Une personne du groupe a même parlé de moi à un entraîneur du club de ma ville. Je n'avais plus qu'à aller le voir...

Je suis donc timidement allée au stade un mercredi à 18h pour voir s'il était possible de tester une séance et pourquoi pas (soyons fous) de m'inscrire au club d'athlétisme. L'entraineur m'a dit de repasser le vendredi suivant à la même heure et j'ai alors découvert le fractionné ! Honnêtement j'ai cru que j'allais mourir ! Je n'avais jamais tenté ce genre d'exercice, à part un peu de fartlek lors de mes sorties parfois... Mais comme j'aime bien souffrir, j'ai décidé de m'inscrire quand même. Je vais désormais à l'entrainement 3 fois par semaines pour préparer ma toute première course (les 13 km du Six-Fours Challenge). Je dois dire que ça y est je ne ne stagne plus ! J'ai découvert un nouveau sport qui me motive et dans lequel j'ai envie de progresser. Ce n'est pas facile tous les jours, mais je suis tellement contente lorsque je réussis à atteindre mes objectifs et à me surpasser ! Maintenant j'attends avec un mélange d'impatience et de peur de l'inconnu ma première compétition... J -11 !

En résumé, pour ceux qui veulent débuter en course à pied, il faut être très patient et s'accrocher ! Je ne cache pas que les premiers mois vont être difficiles mais décisifs. C'est en restant régulier sans essayer de griller les étapes trop vite, qu'on parvient petit à petit à se faire plaisir et à devenir carrément accro ! Ensuite, pour progresser le fractionné est vraiment conseillé. En tout cas pour ma part, après un mois d'entraînement au club, je sens réellement la différence !

#running #courseàpied #athlétisme #courir #débuterencourseàpied #club #stade